Gaillac

Gaillac. Région réputée dans l’histoire pour ses vins, mais aussi pour la magnifique forêt de la Grésigne. Naturellement, de nombreuses tonnelleries s’activaient autrefois dans la région. Il ne reste plus que la tonnellerie du Sud-Ouest qui nous a accueilli et permis la prise de quelques photo qui éclairent les savoir-faire du métier de tonnelier.

 

 

« Gaillac, placée en même situation sur le Tarn [que Cahors], veille, au bon entretien de sa rivière, qui emporte vers l’Angleterre des vins estimés, dont le roi lui-même fait provision. Ce très ancien foyer de viticulture est, parmi ceux du lointain intérieur, l’un des plus vivaces, à cause des avantages que lui assurent et le voisinage du pays de Grésigne, fournisseur de main-d’œuvre et de bois merrain, et le climat local, garant de récoltes plus régulières et plus généreuses ».

Dion Roger, Histoire de la vigne et du vin en France des origines au XIXe siècle, Flammarion, 1997, p. 380.